Espace éleveur

Références & conseils

réFéRENCES
TECHNICO-éCONOMIQUES

Résultats du
réseau INOSYS

Le dispositif INOSYS réseaux d’élevage mis en œuvre par l’Institut de l’Elevage et les Chambres d’agriculture compte 44 exploitations caprines en Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire et Bretagne. Il rend compte de la diversité des systèmes d’élevage caprins dans l’Ouest de la France et vise la production de références technico-économiques.

Lait de
chèvre bio

Des références technico-économiques sont également disponibles sur la production de lait de chèvre bio :

AUTONOMIE ALIMENTAIRE ET
ALIMENTATION à L’HERBE

REDCap : Réseau d’Expérimentation et de Développement Caprin sur l’autonomie alimentaire et l’alimentation à l’herbe des chèvres laitières

REDCap est un réseau d’éleveurs et techniciens mis en place pour conduire des actions de recherche et développement en lien avec la plate-forme expérimentale Patuchev de l’INRA. Le programme est porté par le BRILAC et l’Institut de l’Elevage.

Résultats
du REDCap

La prairie multi-espèces : une opportunité pour l’éleveur de chèvres ?

Le pâturage des
chèvres laitières

L’affouragement en vert en élevage caprin

Les méteils grains

Adaptation des systèmes
alimentaires au changement climatique

Concevoir et promouvoir des systèmes fourragers innovants pour les caprins, plus adaptés au changement climatique est au cœur des projets «Résilience des systèmes d’élevage caprins de Nouvelle-Aquitaine » et « CAP’ADAPT ».
Les travaux s’appuient sur 10 groupes d’éleveurs de chèvres pour prendre en compte une diversité de contextes pédo-climatiques, de structures d’élevages et de systèmes alimentaires : 6 groupes en Nouvelle-Aquitaine et 4 groupes en Pays de la Loire.

Présentation du projet Résilience des systèmes d’élevage caprins de Nouvelle-Aquitaine – Action « Concevoir et promouvoir des systèmes fourragers innovants pour les caprins, plus adaptés au changement climatique ». Le projet est co-financé par l’Union Européenne et la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du Partenariat Européen pour l’Innovation.

Présentation du projet CAP’ADAPT en Pays de la Loire. Le projet est financé par la Région Pays de la Loire :

SANITAIRE

logo-redcap-autonomie-alimentaire

Le programme OMACAP (Observatoire des Maladies Caprines) porté par les GDS et l’interprofession vise à renforcer les moyens de lutte contre les maladies.
Un portail est dédié à la santé de la chèvre, avec des liens utiles et des informations sur les pathologies :

Travaux
de l’OMACAP

Colostrum et transfert d’immunité chez les caprins

Distribuer le colostrum aux chevreaux

Paratuberculose caprine : recommandations générales de lutte

Guide des achats de caprins (version résumée)

REPRODUCTION

Le Groupe Reproduction Caprine national, animé par l’Institut de l’Elevage, rassemble autour de la problématique de la reproduction caprine les professionnels, chercheurs et techniciens. Il propose des fiches techniques sur la reproduction, mises à jour régulièrement.

Voir les fiches techniques du Groupe Reproduction Caprine

TRAITE ET QUALITE DU LAIT

logo-redcap-autonomie-alimentaire

Résultats des travaux de recherche de l’Institut de l’Elevage

Depuis 2015, l’Institut de l’Elevage et ses partenaires techniques travaillent ensemble au sein d’un programme de recherche centré sur les liens entre la traite et la santé mammaire en filière caprine. Les travaux sont structurés autour du triptyque animal, machine à traire et trayeur, et financés par l’ANICAP.
A travers ce programme, les connaissances ont pu progresser. Des fiches et vidéos ont été réalisées :

Fiches techniques Traite

Focus sur les bonnes pratiques de traite en élevage caprin

Mémo du parfait trayeur

Les faisceaux trayeurs pour chèvres

Impact de la traite sur les manchons trayeurs caoutchouc

Grille de classement
des laits selon la qualité

Le BRILAC élabore la grille de classement des laits selon la qualité pour le bassin laitier Poitou-Charentes et Pays de la Loire, en cohérence avec les accords interprofessionnels nationaux signés à l’ANICAP.