À propos

LE BRILAC

Qu’est ce qu’une interprofession ?
Quel est son rôle ?

L’interprofession est un lieu de concertation entre les éleveurs et les transformateurs, et d’orientation de la filière.

Elle défend conjointement les intérêts des éleveurs de chèvres, producteurs livreurs et producteurs fermiers, des transformateurs coopératifs et privés, qui représentent l’ensemble du secteur caprin.

Les missions de l’interprofession sont définies dans un règlement européen : connaissance et transparence de la production et des marchés, dialogue entre les acteurs de la filière, recherche, innovation, qualité, promotion.

L’ANICAP est l’organisation interprofessionnelle nationale de la filière caprine.

Le BRILAC est un Comité Régional de l’ANICAP.
Il conduit des actions de développement de la filière caprine au niveau du bassin laitier Poitou- Charentes et Pays de la Loire, des actions de promotion et de communication, et met en place en régions la politique et les décisions nationales.

Composition du brilac

Le BRILAC est constitué de 3 collèges :

 

  • un collège représentant la production de lait de chèvre (avec les représentants des producteurs livreurs et producteurs fermiers)
  • un collège représentant les coopératives laitières
  • un collège représentant l’industrie laitière

Collège producteurs

Chevriers
FNSEA Nouvelle-Aquitaine
FRSEA Pays de la Loire
Jeunes agriculteurs
Confédération Paysanne
Coordination Rurale
Chambres d’agriculture
Collège Coopératives laitières
Agrial
Terra Lacta
Coopérative Laitière de la Sèvre
Laiterie Coopérative de Pamplie
Union Laitière de la Venise Verte

Collège Industries laitières

Lactalis
Savencia
Cloche d’Or

Les ressources du Brilac

Le budget du BRILAC provient des cotisations des acteurs de la filière (cotisations interprofessionnelles) et des subventions accordées par les pouvoirs publics.

Cotisations interprofessionnelles :
Reversement en région de 15 % de la cotisation ANICAP (soit 0,675 € / 1 000 litres)
+ cotisation régionale BRILAC payée par les producteurs de lait (0,20 € / 1 000 litres)

Subventions :
– Région Nouvelle-Aquitaine
– Région Pays de la Loire
– Département des Deux-Sèvres
– Europe
– ANICAP

47 % des ressources sont consacrées aux actions de recherche et de développement sur l’amont de la filière, 38 % sont consacrées à la promotion collective et aux démarches qualité et 15 % sont dédiées au fonctionnement interprofessionnel.

infographie-ressources
carre-orange

Actions amont : Recherche et Développement

carre-vert

Promotion et démarches qualité

carre-gris

Fonctionnement interprofessionnel

Le projet du Brilac

Développer la production caprine dans le bassin laitier : élevage et transformation

Des éleveurs nombreux sur le territoire, qui valorisent les ressources régionales et produisent près des sites de transformation, ce sont des emplois et une économie. C’est aussi préserver l’identité des produits caprins et un moyen de répondre aux enjeux environnementaux.

4 axes d’action :

picto-installation-emploi
Favoriser l’installation
et l’emploi
picto-innovation
Recherche, innovation, développement à travers le Réseau d’Excellence Caprine
picto-qualite
Qualité et promotion des produits caprins de Nouvelle-Aquitaine
et Pays de la Loire
picto-suivi-production

Suivi de la production caprine : tableau de bord

Contacts

Responsables professionnels :

Président du BRILAC

Mickaël LAMY

Rapporteur du Collège
industrie laitière

Gérard MARECHAL

Président du Comité caprin
des Pays de la Loire
Antoine LARDEUX
Rapporteur du Collège
producteurs
Samuel HERAULT
Président du cluster REXCAP
Vincent DECOUX
Rapporteur du Collège
coopératives laitières
Mickaël LAMY
Vice-Présidente du REXCAP
Odile DUPONT
Animateurs :
Animatrice du BRILAC
Géraldine VERDIER
Plan d’Installation Capr’1
Nouvelle-Aquitaine
Christophe AUBIN
OMACAP : Observatoire des
maladies caprines
Nicolas EHRHARDT
Coordinateur du REXCAP
Frantz JENOT
Plan d’Installation Capr’1
Pays de la Loire
Bruno MINOZA
Promotion et Route
des fromage de chèvre
Johanna GRAUGNARD
Animatrice du Comité caprin
des Pays de la Loire
Solène DUTOT
REDCap : autonomie et
alimentation à l’herbe
Jérémie JOST